Le burn-out, secret honteux de l’industrie musicale

C’est vraiment génial de bosser dans la musique. On passe son temps à rencontrer des artistes, à picoler à l’oeil, à aller de soirées en festivals, à dormir dans de supers hôtels et à traîner backstage aux concerts. Et en tant qu’attachée de presse, j’ai eu la chance de faire tout ça – pendant des années. Avant de faire un burn-out début 2016.

Source: noisey.vice.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s