Pour hacker l’industrie musicale, ils inventent une plateforme de musique en circuit court – ConsoCollaborative

Alors que la vente directe et les circuits-courts concernent des pans de plus en plus large de notre consommation, le monde de la musique reste encore bourré d’intermédiaires. L’industrie musicale et les labels ponctionnent une grande partie de la rémunération des artistes pour assurer la production, la commercialisation et la distribution de leurs albums. Et il faut être très connu pour espérer toucher un revenu décent de la part des plateformes de streaming musical.

C’est pour « hacker ce système »  que le franco-tunisien Neil Zoubeidi et son ami Christophe Lafay ont lancé il y a peu Noistr, une plateforme de « musique en circuit-court ». « Nous sommes musiciens tous les deux, raconte Neil. Aujourd’hui il y a de plus en plus de d’artistes qui veulent garder leur liberté de composition et enregistrent leur musique tout seuls. Il leur manquait une plateforme de distribution. »

Source: consocollaborative.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s