On en est donc arrivé là : selon une association britannique, en 2017 sept musiciens sur dix souffriraient de troubles mentaux. Un fléau récurrent qui se manifesterait généralement par des phases de dépressions et de crises d’angoisse. Pourquoi ? Et comment l’industrie musicale se retrouve à l’origine de tous ces problèmes ?

Source: gonzai.com

Advertisements