Les bons vieux vinyles seront-ils les sauveurs de la musique ? Si on se fie aux chiffres de vente, les 33 tours réussissent ce qu’on pourrait qualifier d’exploit : redonner de la valeur sonnante et trébuchante au disque. La preuve concrète a été faite en Grande-Bretagne, où pendant la première semaine de décembre les ventes de vinyles ont dépassé les revenus de la musique en format numérique.

Source: www.ledevoir.com

Advertisements