Une opération du centre de lutte contre les criminalités numériques a permis de mettre fin aux activités illégales du plus grand — et peut-être le plus discret — des trackers privés consacrés à la musique.

Source: www.begeek.fr

Advertisements