Alors que la technologie prend en charge les tâches quotidiennes d’organisation, d’analyse et de gestion, le nouveau dirigeant doit se concentrer sur ce que les humains ont d’unique, générer des idées et des actions créatives engagées, construire des scénarios. Une capacité d’anticipation au service de l’action. Et c’est en dehors des actuelles filières de recrutement « raisonnables » qu’il faut trouver les nouveaux entrepreneurs capables d’inventer ces nouveaux modèles de business aléatoires et réticulaires.

Source: www.frenchweb.fr

Advertisements