France : Les festivals ont chanté tout l’été

Attentat de Nice, Euro de foot, météo capricieuse : si les grosses machines n’ont pas trop souffert en terme de baisse de fréquentation, les petites structures paient au prix fort le manque de moyens et de dialogue.

Source: next.liberation.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s