Plusieurs organisateurs de festivals de musique se montrent préoccupés par l’augmentation des tarifs que leur réclamera la SABAM (Société belge des auteurs, compositeurs et éditeurs) l’année prochaine, rapporte L’Echo samedi. Celle-ci atteindra 16 à 37% selon la taille de l’événement. Selon les promoteurs de festivals, la hausse des tarifs s’accompagnera aussi d’un élargissement de la base de calcul, en incluant notamment les cachets des artistes, ainsi que les frais d’éclairage et de sonorisation

Source: www.rtl.be

Advertisements