La lutte contre la revente de billets ne fait que commencer, le procureur de la ville ayant notamment identifié des pratiques, qui pourraient être bientôt punis par la loi : des promoteurs, voire dans certains cas les artistes eux-mêmes, se réservent la moitié des billets pour les mettre en vente sur des plateformes de revente, et des billetteries qui appliquent des taux de commissions supérieurs à 20%.

Source: www.magestionbilletterie.com

Advertisements