«L’argent endort. 
Moi, j’aime prendre des risques»

Il a repris la direction 
du Montreux Jazz Festival 
à la mort de son fondateur 
en 2013. Bras droit de Claude Nobs pendant douze ans, Mathieu Jaton perpétue 
l’esprit de l’événement tout en le guidant vers l’avenir

Source: www.letemps.ch

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s